Je connais qu'un seul endroit
mais c'est pas fréquentable
où l'on joue ce blues là
aussi noir que le sable.

Je connais qu'une seule voix

qu'en est vraiment capable
c'est profond, plus fort que toi
il n'est pas responsable.

Refrain:

[ C'est le blues d'Angola
mineur et solitaire
qui nous vient de Luanda
c'est un chant/champ de poussière.]

Fallait partir, laisser là
tes rêves et cette guerre
et l'or noir que tu n'as pas
pour tous ces mercenaires
qui ont du sang sur les mains.

Jusqu'au bout de l'Enfer

cours plus vite, ne dis rien
sous cette pluie de fer.

Tu n'en parles jamais, toi

 oi mon ami, mon frère
qui as tu perdu là-bas
couché dans la poussière?

J'veux du sang pour 20 carats

des diamants, des rivières...
Pétroliers du Panama
vos dollars m'exaspèrent

Refrain:
[ C'est le blues d'Angola
mineur et solitaire
qui nous vient de Luanda
c'est un chant/champ de poussière. ]

index_3                       7TELCAYQQ35DCA6ZHINECAK41I6RCA97XC5UCA9Q3LW5CAUHYH5WCAFZPFEQCAXO9DZWCAV1Y713CAYR7ENDCANZ630ACA5IAPRRCA3X60U9CA5IVKYACAEUQ1YDCAJ2TQVKCASGYDTKCA360XAZCAXM42XO