17 décembre 2010

Une petite chanson pour terminer la semaine

Je connais qu'un seul endroit mais c'est pas fréquentable où l'on joue ce blues là aussi noir que le sable. Je connais qu'une seule voix qu'en est vraiment capable c'est profond, plus fort que toi il n'est pas responsable. Refrain: [ C'est le blues d'Angola mineur et solitaire qui nous vient de Luanda c'est un chant/champ de poussière.] Fallait partir, laisser là tes rêves et cette guerre et l'or noir que tu n'as pas pour tous ces mercenaires qui ont du sang sur les mains. Jusqu'au bout de l'Enfer cours plus... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 novembre 2010

Prière aux masques

Prière aux masquesLéopold Sédar Senghor (Sénégal, 1906-2001) Masques ! Ô Masques !Masque noir masque rouge, vous masques blanc - et noir -Masques aux quatre points d'où souffle l'EspritJe vous salue dans le silence !Et pas toi le dernier, Ancêtre à tête de lion.Vous gardez ce lieu forclos à tout rire de femme, à toutsourire qui se faneVous distillez cet air d'éternité où je respire l'air de mesPères.Masques aux visages sans masque, dépouillés de toute fossettecomme de toute rideQui avez composé ce... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 05:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 octobre 2010

Brassens, hommage

  Auprès De Mon Arbre Georges Brassens J'ai plaqué mon chêne Comme un saligaud Mon copain le chêne Mon alter ego On était du même bois Un peu rustique un peu brut Dont on fait n'importe quoi Sauf naturell'ment les flûtes J'ai maint'nant des frênes Des arbres de judée Tous de bonne graine De haute futaie Mais toi, tu manque à l'appel Ma vieille branche de campagne Mon seul arbre de Noël Mon mât de cocagne Auprès de mon arbre Je vivais... [Lire la suite]
19 septembre 2010

‘l’homme blanc a une montre, mais il n’a pas le temps ‘

  Homme blanc, toujours tu chériras ta montre ! Ta montre est ton compagnon, tu la regardes Souvent, trop souvent Et tu ne sais plus apprécier le temps   Tu te plais à vouloir garder cette image D’un être toujours ponctuel Qui prévoit toujours tout As-tu oublié que l’imprévisible est parfois source de belles rencontres ?   Vous êtes tous les deux inséparables, Sauf peut-être quand tu es en vacances Moment privilégie où il t’arrive d’abandonner cet objet au fond d’une valise. Et cependant, dès ton retour, ... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 08:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2010

A nos actes manqués

A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils Tous les chemins qui me sont passés à côté A tous mes bateaux manqués, mes mauvais sommeils A tous ceux que je n'ai pas été Aux malentendus, aux mensonges, à nos silences A tous ces moments que j'avais cru partager Aux phrases qu'on dit trop vite et sans qu'on les pense A celles que je n'ai pas osées A nos actes manqués Aux années perdues à tenter de ressembler A tous les murs que je n'aurais pas su briser A tout c'que j'ai pas vu tout près, juste à côté Tout c'que... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 06:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2010

un jour, un jour

Un jour un jour Tout ce que l'homme fut de grand et de sublimeSa protestation ses chants et ses hérosAu-dessus de ce corps et contre ses bourreauxA Grenade aujourd'hui surgit devant le crimeEt cette bouche absente et Lorca qui s'est tuEmplissant tout à coup l'univers de silenceContre les violents tourne la violenceDieu le fracas que fait un poète qu'on tueUn jour pourtant, un jour viendra couleur d'orangeUn jour de palme, un jour de feuillages au frontUn jour d'épaule nue où les gens s'aimerontUn jour comme un oiseau sur la plus... [Lire la suite]

11 avril 2010

La chanson du dimanche soir

La maison où j'ai grandi par Françoise Hardy Quand je me tourne vers mes souvenirs Je revois la maison où j'ai grandi. Il me revient des tas de choses Je vois des roses dans un jardin. Là où vivaient des arbres, maintenant La ville est là Et la maison, les fleurs que j'aimais tant N'existent plus. Ils savaient rire, tous mes amis Ils savaient si bien partager mes jeux Mais tout doit finir pourtant dans la vie Et j'ai dû partir, les larmes aux yeux. Mes amis me demandaient : "Pourquoi pleurer ? Découvrir le... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2010

Pour démarrer le mois d'Avril

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ ... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 06:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2010

Madame ma voisine

Madame ma voisine   Madame ma voisine Votre fille ne vaut rien Les langues vipérines Vous le répètent bien Et dans votre cuisine Vous vous tordez les mains Votre sage gamine Suit les mauvais chemins Je les ai vus passer Hier soir dans la ruelle Je l'ai trouvée bien belle Et lui, bien empressé Moi les sachant en fuite Voyant leur désarroi J'ai dit : "Entrez chez moi Fermez la porte vite" Madame ma voisine Votre fille n'est pas loin J'ai sa chemise fine A réparer un brin Et là dans ma cuisine Ils se... [Lire la suite]
Posté par Twarga à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2010

Ferrat, si tu les vois

 Ferrat, si tu les vois   Jean, si tu les croises là où tu pars Peux tu les saluer de ma part , Les poètes partis avant toi : Jacques, Georges, et Barbara ?   Quand on n’a que l’amour et une mauvaise réputation, A-t-on le droit de te dire Que tu aurais pu vivre encore un peu…   En arrivant, dis à Brassens Qu’ici encore on peut mourir pour des idées, Demande à Brel S’il sait maintenant pourquoi ils ont tué Jaurès, Chante une petite cantate A Barbara.   Dis, quand reviendras-tu, Camarade ? ... [Lire la suite]