Je connais un océan charmeur

dont les vagues

telles des mains

caressent mon corps

parfois violemment

quand la tempête gronde,

quand mon corps t'attend,

souvent tendrement

quand le vent se calme

quand mon corps te retrouve.

 

Les vagues se sont tues,

elles ont laissé sur mon corps

une empreinte salée d'amour,

des effluves de bonheur pour toujours

un instant de paix retrouvée.

 

Twarga

Pointe_de_Tr_vignon